DIY : une ardoise décorée

Cette année, grâce à Clémentine la mandarine et à Natasha du blog Les Echos Verts, j’ai décidé de réaliser moi-même mes cadeaux de Noël. Pour ces premières tentatives, je reste quand même dans quelque chose de simple : un objet « brut » (mug non décoré, plateau ou boîte en bois…) que je décore à ma manière, avec ce dont je dispose.

Pour ce premier cadeau DIY, j’ai donc décidé de recycler une ardoise d’écolier qui traînait depuis trop longtemps sur mon bureau, et d’en faire un objet à la fois utile et décoratif.

Ma vieille ardoise avant sa transformation.
Ma vieille ardoise avant sa transformation.

J’ai choisi de recouvrir le cadre de l’ardoise d’un joli papier (j’aurais aussi pu décider de le peindre). J’ai donc eu besoin simplement d’un pinceau et de vernis colle. Le papier utilisé vient d’un petit stock que je m’étais constitué il y a quelques temps.

Pour la suite, j’ai décoré l’ardoise avec des feutres Posca (encore une fois, de la peinture classique type gouache ou acrylique fonctionne parfaitement aussi). Quand tout sera bien sec, j’y passerai un coup de vernis pour peinture acrylique, pour protéger mon dessin.

Pinceau, vernis colle, papier, Posca et vernis protecteur. Nothing else!
Pinceau, vernis colle, papier, Posca et vernis protecteur. Nothing else!

La technique pour recouvrir le bord de l’ardoise est très simple (mais un peu longue et lassante). Il suffit de passer une première couche de vernis colle sur le bois, puis de déchirer des petits bouts de papier que l’on applique dessus, et qu’on lisse avec le pinceau. Il vaut mieux procéder en appliquant le vernis colle petit à petit, parce qu’il sèche vite. Quand tout est recouvert et sec, on passe encore une couche de vernis colle pour bien fixer.

Joli papier a trouvé son utilité !
Joli papier a trouvé son utilité !

Ensuite, et bien, feutre ou pinceau en main, il suffit de laisser libre cours à son imagination ! Pour ma part, j’ai choisi de faire un dessin simple, mais coloré et chaleureux, d’un côté de l’ardoise, et de proposer l’autre comme pense-bête. Je protégerai mon dessin en y vaporisant une couche de vernis pour peinture acrylique.

Deux petites heures plus tard !
Deux petites heures plus tard !
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s