Portrait chinois littéraire

C’est Pinupapple qui m’en a inspiré l’idée en postant le sien sur son blog. Amoureuse des livres, j’ai immédiatement été séduite par ce portrait chinois !

En photos, je vous présente des livres qui ne sont pas dans mon portrait, mais qui font malgré tout parti de mes plus belles lectures.

Deux de mes lectures les plus fortes.
Deux de mes lectures les plus fortes.

Le livre que je pourrai lire et relire : Le Petit Prince, de Saint-Exupéry. D’ailleurs, je le lis assez régulièrement, et pourtant, la magie continue d’être au rendez-vous : ce livre me transporte, littéralement.

Le livre que je n’ai jamais réussi à terminer : Crimes et Châtiments, de Dostoïevski. Mais je compte bien essayer encore.

Le premier livre marquant : Arc-en-ciel, le plus beau poisson des océans. C’est le premier livre dont je me souviens, même si j’ai tout oublié de l’histoire. Aujourd’hui encore, les couleurs et les paillettes de la couverture me font rêver.

Ma lecture « honteuse » préférée : Oulah. Je ne sais pas trop. Je crois que je n’en ai pas, en fait.

Un texte poignant, par un auteur plein de belles qualités.
Un texte poignant, par un auteur plein de belles qualités.

Le livre qui m’a aidée à avancer : En ce moment, c’est Trop intelligent pour être heureux, de Jeanne Siaud-Facchin, qui m’aide à mettre des mots sur certaines choses que je vis. Neige, de Maxence Fermine, m’a aussi accompagnée dans des moments difficiles.

Le livre que j’offrirai à une amie : Ca dépend de l’amie, et de ses goûts. Mais je dirais L’histoire de l’Amour, de Nicole Krauss, parce que c’est un très beau texte. Ou Les Souvenirs, de David Foenkinos, tout aussi beau et poétique.

Le livre que j’offrirai à un enfant de moins de 6 ans : Eh bien, peut-être Arc-en-ciel, ou peut-être la merveilleuse adaptation du Petit Prince en bande-dessinée par Joan Sfar.

La photographe Julie de Waroquier a accompagné sa série "Rêvalités" d'un texte très poétique.
La photographe Julie de Waroquier a accompagné sa série « Rêvalités » d’un texte très poétique.

Le livre qui m’a le plus marquée : J’hésite. Il y Antigone, d’Anouilh, qui a fait écho en moi sans que je comprenne pourquoi. Peut-être parce que je me suis sentie très proche d’Antigone. Mais il y a aussi L’Etranger, d’Albert Camus, qui m’a immédiatement rendue amoureuse de l’écriture de cet homme.

Le livre qui m’a le plus fait rigoler : Au début, Une Place à prendre, de JK Rowling, me faisait bien rigoler. Mais sur la fin, plus du tout. Sinon, j’ai beaucoup apprécié l’humour noir de Roald Dahl dans Kiss Kiss, un de ses recueils de nouvelles.

Le livre qui m’a le plus traumatisée : J’hésite encore. Il y a deux livres qui me viennent en tête spontanément. Il faut qu’on parle de Kevin, de Lionel Shriver, et Room d’Emma Donoghue. Ce sont deux livres qui mêlent une histoire terrible et pourtant profondément réaliste à une écriture d’une maîtrise parfaite et d’une force extrême.

Encore des livres qui ne m'ont pas laissée indifférente !
Encore des livres qui ne m’ont pas laissée indifférente !

Le livre qui m’a le plus fait pleurer : Sans hésiter, cette fois, Le Bleu est une Couleur chaude, de Julie Maroh. Vraiment vraiment rien à voir avec l’adaptation en film qui en a été faite. Je ne sais pas, entre l’histoire et le dessin, ce qui m’a le plus émue.

Le livre que j’aimerais voir adapté au cinéma : Tobie Lolness, de Timothée de Fombelle. L’histoire d’un garçon d’1mm de haut, dont le peuple vit dans un arbre, et qui se retrouve au cœur d’une incroyable aventure pour sauver ce lieu de vie unique. Par beaucoup d’aspects, l’histoire fait écho à la nôtre : capitalisme, écologie, différences… Je l’imagine parfaitement en film d’animation.

Le livre que je pourrais jeter à la poubelle : Aucun. J’ai lu des livres qui ne m’ont semblé d’aucun intérêt (un Musso, Confessions d’une accroc du shopping, entre autres), mais aucun ne mérite un sort aussi triste.

Une magnifique histoire d'amour...
Une magnifique histoire d’amour…

Le livre qui a été le mieux adapté au cinéma : Aucune adaptation n’est parfaite, certaines sont même décevantes. Mais je suis conquise par les adaptations des premiers Harry Potter : j’ai retrouvé dans les films la même magie que dans les livres. Malheureusement, ce n’est pas le cas de toute la saga.

Le livre qui m’a le plus fait rêver : Eh bien, Le Petit Prince.

A vous, parlez-moi de vos livres préférés dans les commentaires (ou mieux, lancez-vous dans votre propre portrait chinois) !
Au fait, j’ai apporté un peu plus de soin que d’habitude à la mise en page, vous en pensez quoi ?

Publicités

6 réflexions sur “Portrait chinois littéraire

  1. Super, je suis ravie que tu aies pris le temps de réaliser ce portrait chinois littéraire ! Et j’aime beaucoup ta collection, c’est vrai que j’ai souvent tendance à oublier « Le Petit Prince » alors que ce fut une véritable claque lorsque je l’ai découvert pendant mon enfance !
    Il y a certains auteurs que tu mentionnes que je ne connais pas, je vais les ajouter dans ma liste !

    Bonne journée 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s