Revenir (et tenter de rester)

Voilà presque six mois que je n’ai rien publié sur ce blog, une pause prise sans prévenir personne.
Avec le recul, je pense que c’était une pause nécessaire, et que les réflexions qu’elle m’a apportées devraient m’aider à reconquérir mon petit espace de web.

DSC01691
Une pause nécessaire comme celle que j’ai faite à Bruxelles au début du mois.

J’ai réalisé que je me mettais sans doute trop de pression avec ce blog : publier des articles régulièrement, parler de sujets intéressants, trouver de nouveaux lecteurs, écrire des pavés pas trop longs mais bien documentés comme ceux des blogs qui me font rêver… Bref, autant d’attentes que je n’arrivais pas à combler, et qui me causaient déception et manque d’envie.
Je suis contente de m’en être rendue compte, et j’espère du coup que j’arriverai à reprendre sur de nouvelles bases.

Je n’ai toujours pas de ligne éditoriale. Les idées d’articles qui me viennent sont variées et n’ont rien à voir entre elles. Qu’importe, je leur souhaite de toutes voir le jour, et ce même si mes publications ne seront pas forcément des plus régulières.

Je vous souhaite de nouveau la bienvenue ici 🙂

Top 10 des techniques de drague sur Internet

Récemment, je me suis inscrite sur Tinder. Adopte Un Mec me lassait un peu, j’en avais marre que tous les mecs cools soient à l’autre bout du monde de la France, et puis je voulais aussi avoir la possibilité de rencontrer des filles (bah ouais, je suis bisexuelle !)
Quelques matchs et quelques discussions plus tard, j’ai repensé à mon article sur les catégories masculines croisées dans le supermarché de l’amour (ou du sexe, au choix). Parce que bon, finalement, ce n’est pas si différent sur Tinder. Je suis tombée sur de tels cas que j’ai commencé à faire des captures d’écran pour les partager avec ma meilleure amie.
Et puis je me suis dit que j’allais aussi les partager avec vous. Après la typologie des hommes croisés sur Adopte Un Mec, voici donc le top 10 des meilleures techniques de drague de ces messieurs, Adopte et Tinder confondus !

(NB : les captures d’écran d’Adopte se lisent du bas vers le haut.)

Lire la suite « Top 10 des techniques de drague sur Internet »

Lyon au sortir de l’hiver

J’ai pas mal délaissé le blog en février. Il faut dire que c’est un mois assez difficile pour moi, plein de mauvais souvenirs. Mais mars s’est installé, et les premiers signes du printemps me donnent le sourire. Me revoilà donc !

Ce soir, je vous fais partager quelques images de mon dernier (petit) voyage à Lyon (oui, c’est moins loin que l’Irlande ou New York..). Et dans le mois, je vous prépare ma dernière participation à l’Atelier des Jolies Plumes, mon avis sur un roman lu dans le cadre de mon challenge de l’année, et d’autres surprises !

Premières fleurs... (dans la serre de la Tête d'Or, certes.)
Premières fleurs… (dans la serre de la Tête d’Or, certes.)

Lire la suite « Lyon au sortir de l’hiver »

Ma plus belle histoire d’amour ♥

Le sujet de la semaine dans le défi d’Agoaye, c’est « Ma plus belle histoire d’amour. » J’ai un peu hésité, et puis, vraiment, non : ma plus belle histoire d’amour, je n’ai pas envie d’en parler. C’est un peu mon trésor, mon conte de fées que je me raconte quand ça va mal, parce que ces souvenirs me redonnent le sourire. Alors je préfère la garder au fond de moi, de peur que la magie s’en aille.

Du coup, l’histoire que je vais vous raconter est fictive. Du moins, dans le fond. Dans la forme, elle rend hommage à ma plus belle histoire d’amour.

Fleurs

Lire la suite « Ma plus belle histoire d’amour ♥ »

J’ai été une victime.

Environ 1,2 million. C’est le chiffre que j’ai découvert hier soir. Il correspond au nombre d’élèves qui seraient actuellement victimes de harcèlement scolaire. 1,2 million, soit 10% des élèves français. Une proportion impressionnante. Le second chiffre, c’est 50% : seuls 50% de ces victimes osent en parler à un adulte. Les autres subissent en silence, et parfois, en meurent.
Le ministère de l’Education nationale a fait de la lutte contre le harcèlement scolaire une priorité. Le site officiel Agir contre le harcèlement à l’école met à disposition de nombreuses ressources. Des actions sont mises en place, comme le prix Mobilisons-nous contre le harcèlement. Malheureusement, c’est encore insuffisant. Le harcèlement scolaire reste un sujet tabou, et les victimes ne sont pas toujours prises en charge correctement.

La meilleure manière de briser un tabou, c’est encore d’en parler. Il faut donner aux victimes la possibilité de parler, de témoigner, et d’êtres entendues. Elles sont les premières concernées par ce fléau, elles sont les mieux placées pour en parler.
J’ai toujours considéré que lorsqu’on est une victime, si l’on se sent capable de raconter ce que l’on a subi (ou que l’on subit encore), il faut le faire. Pour montrer que l’on existe, que ce qu’on vit est une réalité. Pour montrer à d’autres victimes qu’elles ne sont pas seules, et les encourager à sortir du silence à leur tour. (d’ailleurs, c’est ce que permet Polyvalence-MP sur de nombreux sujets)
C’est pourquoi maintenant, je prends mon courage à deux mains pour vous raconter le harcèlement scolaire que j’ai subi il y six ans.

Si vous êtes vous-même victime, je vous encourage vivement à en parler. Comme je sais à quel point c’est difficile, je vous propose de le faire ici, à la suite de mon témoignage, de manière anonyme (ou non, comme vous le souhaitez), en m’envoyant un mail : lisa.guibaud@gmail.com. Vous pouvez aussi m’écrire simplement pour discuter, n’hésitez pas

Cette affiche a été réalisée par l'accueil de loisirs associé à l'école Gaston Dupouy (académie de Toulouse) dans le cadre du prix "Mobilisons nous contre le harcèlement 2013-2014" lancé par le Ministère de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche".
Cette affiche a été réalisée par l’accueil de loisirs associé à l’école Gaston Dupouy (académie de Toulouse) dans le cadre du prix « Mobilisons nous contre le harcèlement 2013-2014″ lancé par le Ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche ».

Lire la suite « J’ai été une victime. »

Liebster Award II

Encore une fois, je participe au Liebster Award ! Cette fois, c’est Gribouilles qui m’a nominée. Sa participation est ici.

Pour rappel, le Liebster Award consiste à dévoiler 11 choses sur nous, puis à répondre aux 11 questions posées par la personne qui nous a nominé. Pour finir, on pose à notre tour 11 questions à 11 autres blogueurs.

liesbter awards
Let’s go!

I. 11 choses sur moi.

  • J’adore voyager
  • Je suis accroc à mon téléphone
  • Je trouve mon tatoueur très sexy
  • Je collectionne les peluches aux gros yeux en plastique
  • Mon premier geste en me levant est d’allumer mon ordi
  • Le train est mon moyen de transport préféré
  • J’essaie de vendre mes vêtements sur Vinted
  • J’ai des origines bretonnes
  • Je fais de la sculpture depuis une dizaine d’années
  • J’aime bien jouer à Candy Crush pour m’occuper
  • Je dessine pour Polyvalence-MP
Coucou !
Coucou !

II. Les 11 questions de Gribouilles

1. Quelle est ta série préférée ? Et celle que tu adores regarder mais que tu caches ?
En fait… Je ne regarde pas de séries :’) Enfin, plus. De celles que j’ai vues, Dr House reste celle à laquelle j’ai vraiment accrochée.

2. Quel est ton personnage secondaire préféré (série ou film) ? 
Bah justement, un personnage de Dr House. Une, plutôt : Remi « N°13 » Hadley. Surtout parce que je fantasme sur Olivia Wilde *-*

3. Ton héros de roman préféré ? 
Dure question. Ceux qui me viennent en tête ne sont pas issus de romans : Le Petit Prince, Antigone

4. Le voyage de tes rêves ? 
Il y en a tellement que j’ai envie de faire ! Disons l’Ouest étatsunien, avec ma tante qui y est guide touristique !

5. Tes surnoms ? 
J’en ai peu. Les gens m’appellent presque toujours par mon prénom. Il y a bien Lili, mais je crois que c’est tout.

6. Quelle est ta plus grande peur ?
C’est une peur très profonde, ancrée dans mon vécu. J’ai pas tellement envie d’en parler.

7. Quel est le métier de tes rêves ?
Artiste, sans hésiter !

8. Si tu étais un animal, lequel et pourquoi ? 
Un éléphant, puisque c’est mon animal totem.

9. Raconte-moi ton meilleur souvenir !
Oulah. Comment on détermine lequel de nos souvenirs est le meilleur ? Il y a le mariage de ma cousine, les Rencontres Photographiques d’Arles avec mes meilleurs amis, la Nuit Fauve de Nîmes…

10. Quelle est ta citation préférée ?
 » I have so much to say, but you’re so far away. » Avenged Sevenfold – So Far Away

11. Pour qu’il y ait un peu d’échange, lance-moi un défi !
Eh bien, tout simplement, je te propose de répondre toi aussi à mes onze questions ! (et de publier les réponses sur ton blog, sinon c’est pas drôle :p )

(Je découvre Broods en même temps que je vous écris cet article.)

III. Mes 11 questions 

  1. Quel est l’être vivant le plus proche de toi en ce moment ?
  2. Quel est le dernier livre que tu as ouvert ?
  3. Plutôt chien ou chat ?
  4. Et plutôt purée de pommes de terre ou purée de carottes ?
  5. Parle-moi de ta ville !
  6. Comment occupes-tu tes mardis ?
  7. A ton avis, quel animal dominera le monde quand l’homme aura disparu ?
  8. Quelle langue étrangère aimerais-tu apprendre ?
  9. Pourquoi ne l’as-tu pas encore apprise ?
  10. Plutôt bisous ou câlins ?
  11. Que vas-tu faire maintenant que tu as fini de répondre à mes questions ?

Et les 11 blogueuses que je nomine sont…

A votre tour, les filles ! 😀

Ce que j’aime en hiver

C’est le sujet de la semaine 6 dans le challenge d’Agoaye. Au début, je ne pensais pas y répondre. Ca me semblait encore plus dur que de trouver mes qualités. Il faut dire que je déteste l’hiver. Mais vraiment. Je suis hypersensible aux changements de météo, et particulièrement au manque de soleil. En plus, l’hiver, c’est une saison remplie de mauvais souvenirs pour moi. Alors, quand le froid s’installe, je me mets à déprimer. Je me renferme pour ne m’ouvrir à nouveau qu’au printemps, avec les beaux jours (oui, je suis un peu une fleur).
Mais bon, finalement, l’article de Je déborde d’idées m’a motivée. Voici donc quelques trucs que j’apprécie en hiver !

Bannière-53-billets

Lire la suite « Ce que j’aime en hiver »

Aider en libérant la parole, l’action de Polyvalence-MP

Après l’interview d’Elvis, une nouvelle rencontre d’un tout autre genre. Tan gère Polyvalence-MP, un recueil en ligne de « témoignages en prose, en vers et en images, qui disent les violences que l’on refuse d’entendre et les souffrances que l’on refuse de voir. »
Je vous avais déjà partagé mon propre témoignage, et aujourd’hui j’ai eu envie d’aller plus loin en vous présentant, à travers quelques questions que j’ai posé à Tan, le site dans son ensemble, ses enjeux, et l’importance qu’il a pour de nombreuses personnes.

(NB : les photos qui illustrent cet article sont certaines de mes illustrations pour des témoignages. Le lien du témoignage apparaît en légende. Si vous souhaitez illustrer vous aussi, n’hésitez pas à contacter Tan.)

http://www.polyvalence-mp.com/lhistoire-de-mes-viols/
http://www.polyvalence-mp.com/lhistoire-de-mes-viols/

Lire la suite « Aider en libérant la parole, l’action de Polyvalence-MP »

Portrait chinois littéraire

C’est Pinupapple qui m’en a inspiré l’idée en postant le sien sur son blog. Amoureuse des livres, j’ai immédiatement été séduite par ce portrait chinois !

En photos, je vous présente des livres qui ne sont pas dans mon portrait, mais qui font malgré tout parti de mes plus belles lectures.

Deux de mes lectures les plus fortes.
Deux de mes lectures les plus fortes.

Lire la suite « Portrait chinois littéraire »